Côte Sable Rouge Hormuz Golfe Persique Sud Iran
Destinations,  Sud de l'Iran

Qeshm et Hormuz : des îles d’un autre monde

Avec l’énigmatique région du Sistan et Baluchistan, visiter les îles de Qeshm et Hormuz, dans le Golfe Persique, est ce qui m’a poussé à effectuer mon deuxième voyage en Iran, sept mois après ma découverte du pays. Ces canyons sauvages et cette plage de sable rouge étaient un appel à découvrir la côte sud de l’Iran. Et l’expérience fut à la hauteur de mes attentes !

Vallée des Etoiles Qeshm Golfe Persique Sud Iran
Magique Vallée des Etoiles, sur l’île de Qeshm

Pourquoi voyager sur l’île de Qeshm ?

Poser cette question est presque, en soit, une insulte.

Déjà, pour ses paysages incroyables et surréalistes : des canyons sculptés par les eaux et les vents à travers les siècles, des mangroves qui sont de véritables paradis naturels, des grottes de sels, des villages portuaires pittoresques avec leurs tours du vent (badgir) et leur vue à couper le souffle sur l’étendue du Golfe Persqiue… Ais-je encore besoin d’en dire plus ?

Parmi les incontournables de cette perle du Golfe Persique, la Vallée des Etoiles et le Canyon de Chahkook offrent des paysages à couper le souffle.

Au-delà de l’époustouflante beauté de ces lieux, ce qui fait à mes yeux l’attrait de cette île, c’est son authenticité. Bien que touristique, Qeshm semble pour l’heure préservée de la modernité frénétique et a su perpétuer le mode de vie et la culture bandari. Ce groupe ethnique du sud de l’Iran vit traditionnellement sur les ports du Golfe Persique (“bandar” veut dire “port” en Persan). Elles·Ils possèdent leur propre traditions et coutumes, des vêtements à la nourriture, la musique, la danse (celle-ci, particulièrement rythmée, est tout à fait étonnante !), et même leur propre langage, puisque l’on parle sur l’île le dialecte bandari, et non le persan. Croyez-moi, c’est un tout autre monde !

Pourquoi voyager à Hormuz ?

Je ne pense pas que cette question mérite une réponse, tant c’est une évidence !

Mais… si je devais tout de même vous en fournir une, cela tiendrait en ces quelques mots : plage de sable rouge sur une mer bleu azur. Je ne pense pas avoir vu quoi que ce soit de plus magique…

Côte de Sable Rouge Hormuz Golfe Persique Sud Iran
Quand le rouge écarlate de la plage rencontre le bleu de la mer, Hormuz

Comment aller sur l’île de Qeshm ?

La plupart des voyageurs·ses arrivent depuis la ville portuaire de Bandar-Abbas, à la pointe sud de l’Iran. Des ferrys relient quotidiennement la ville au port de Qeshm, en à peu près 45 minutes et pour un coût d’environ 150.000 rials. Le départ se fait du port de Shahid Haqqani (il y a un autre port à proximité), environ toutes les heures.

Si vous venez de loin, optez pour l’avion puisque l’île de Qeshm a également un aéroport international. Il est facile, une fois en Iran, de trouver des vols pas chers entre Qeshm et toutes les grandes villes du pays.

Comment aller sur l’île d’Hormuz ?

Personnellement, j’y suis allée sur le chemin retour entre Qeshm et Bandar-Abbas, mais vous pouvez aussi choisir d’une faire une excursion à la journée depuis Qeshm, ou bien commencer par Hormuz avant de vous rendre à Qeshm. Dans tous les cas, sachez qu’il y a plusieurs ferrys qui relient chaque jours Bandar-Abbas et Hormuz, ainsi qu’Hormuz et Qeshm.

Combien de temps rester à Qeshm ?

Plage Sable Gris Ile Qeshm Golfe Persique Sud Iran
Etoile de mer, henné et plage de sable gris sur l’île de Qeshm

C’est le genre d’endroit qui mérite d’être visité longuement et tranquillement. Pour prendre le temps d’en savourer l’atmosphère d’une part, et aussi parce que le manque d’infrastructures rend les déplacements un peu compliqués. Gardez en tête que Qeshm est la plus grande île du Golfe Persique (ne me demandez pas pourquoi, mais je voyais ça bien plus petit !). C’est pourquoi j’y suis restée cinq jours, et je déconseillerais d’y consacrer moins de quatre jours. Prenez en compte le fait que la pluie peut affecter les jours d’ouverture de certains sites géologiques tels que la Vallée des Etoiles.

Combien de temps rester sur l’île d’Hormuz ?

J’ai quitté Qeshm au petit matin pour arriver sur l’île d’Hormuz vers 9 heures. À mes yeux, la journée complète suffit à visiter l’île. Suivez simplement la seule unique route (avec un vélo, de préférence !)

J’ai quitté l’île en fin de journée avec un ferry en direction de Bandar-Abbas, mais certaines personnes restent dormir sur l’île. Nombreuses sont celles qui campent sur la plage, bien que je ne sois pas certaine que ce soit autorisé. Il existe également quelques rares chambres d’hôte et homestays, avec quelques cafés et supérettes, mais n’en espérez pas plus : on a vraiment l’impression d’être au milieu de nulle part, et c’est bien là tout l’intérêt de la chose !

Chahkook Canyon Ile Qeshm Golfe Persique Sud Iran
Le canyon de Chahkook sculpté par les siècles, sur l’île de Qeshm

Que faire et que voir sur l’île de Qeshm ?

L’île de Qeshm étant assez touristique, il est facile de trouver des informations à ce sujet dans les guides de voyages et en ligne. Voici tout de mêmes mes coups de coeur et recommandations.

  • Canyon de Chahkook : Probablement l’endroit que j’ai préféré sur l’île. Il s’agit d’un splendide canyon, creusé par les eaux et le vent durant des siècles, que l’on peut aujourd’hui explorer paisiblement. Ce lieu à lui seul pourrait justifier le voyage à Qeshm !
Pêcheur Ile Qeshm Golfe Persique Sud Iran
Atelier de réparation de bateaux sur l’île de Qeshm, dans le Golfe Persique
  • La Vallée des Etoiles : C’est peu dire que ce lieu est à couper le souffle ! Pas étonnant que l’histoire de sa formation ait pris des airs de légendes. On raconte qu’il y a des millions d’années, une étoile est tombée du ciel et que son impact sur terre, à cet endroit précis, a donné naissance à cette vallée incroyable. Ce qui est certain, c’est que marcher au milieu de ces formations qui s’élancent vers le ciel, donne, plus que nulle part ailleurs sur l’île, cette sensation d’être sur une autre planète. Le site étant plutôt vaste, on peut facilement y passer plusieurs heures.
  • Village de Laft : L’atmosphère de ce paisible village de pécheur est vraiment agréable, en particulier pour apprécier le coucher de soleil sur le Golfe Persique. De nombreuses tours du vent s’élèvent depuis les habitations du village et ses petites ruelles étroites. Vous pouvez aussi monter en hauteur pour découvrir les ruines d’un château portugais et avoir une vue imprenable sur le détroit.
Village Laft Ile Qeshm Golfe Persique Sud Iran
Soleil couchant sur le port de Laft et le détroit d’Hormuz
  • Forêt de mangrove (Hara Sea Forest) : J’ai un passion pour les mangroves, que je considère comme les paysages les plus magiques au monde, donc je ne suis pas vraiment objective. Et j’ai juste envie de vous dire : allez-y !
  • Ile d’Hengam : Je n’ai pas eu la chance de découvrir l’île à pied, et j’y ai juste fait une “escale” en bateau pour découvrir le petit marché portuaire. Je le regrette parce que les paysages naturels de cette île semblent époustouflants, donc je vous la recommande vivement. En revanche, évitez à tout prix les expéditions pour observer les dauphins… les pauvres animaux semblent plus pris en chasse par des embarcations de touristes qu’autre chose. C’est un spectacle désagréable et triste à observer.
  • Danser bandari lors d’une cérémonie de mariage : D’accord, je voulais juste pouvoir me la ramener, puisque j’ai eu la chance d’assister à la cérémonie de mariage des voisins ! Mais cela dit, il est possible que vous puissiez aussi être invité à un tel événement, dans la mesure où les mariages durent généralement plusieurs jours et sont partagés avec tout le quartier. Si c’est le cas, ne passez pas à côté de cette chance ! Les cérémonies locales traditionnelles sont magnifiques et reflétent la richesse de la culture bandari.
Hengam Qeshm Golfe Persique Sud Iran
Depuis l’île d’Hengam

Que faire et que voir sur l’île d’Hormuz ?

Attrapez simplement un vélo et suivez la route principale. Je ne veux vraiment pas vous spoiler, alors je vous dirais juste de vous attendre à découvrir des endroits plus extraordinaires les uns que les autres, tous les 50 mètres !

Ile Hormuz Golfe Persique Sud Iran Côte Sable Rouge
On a connu pire vue…

Si vous n’avez pas envie de faire le tour à vélo (je dois avouer que certaines montées sont un peu rudes…) vous pouvez payer les services d’un conducteur de pousse-pousse pour faire le tour de l’île.

Conseils utiles pour l’île de Qeshm

Si vous allez à Qeshm, vous ne devez pas manquer Coludang Dehkhoda Homestay. C’est de loin l’une des plus fabuleuses guesthouses dans laquelle j’ai séjourné en Iran. La raison ? La famille qui tient ce lieu est juste adorable et vous pouvez compter sur eux pour absolument tout : vous cuisiner des plats savoureux, partager des moments de rires, fou-rires, et complicité, et vous concoter des excursions sans que vous n’ayez à vous soucier de quoi que ce soit !

Homestay sur Ile de Qehsm Golfe Persique Sud Iran
Un havre de paix sur l’île de Qeshm

Ce dernier point est particulièrement important, puisque comme je l’ai indiqué plus tôt, les infrastructures de l’île ne permettent pas de visiter facilement les différents sites seul·e·s. En ce qui me concerne, je me contentais de me lever le matin et lancer un nonchalant “On fait quoi aujourd’hui ?” et le propriétaire des lieux s’occupait de tout organiser.

Je n’ai pas visité la ville de Qeshm en elle-même, qui ne semblait pas présenter un intérêt particulier en dehors du château portugais. Je me suis également rendue sur la plage rejoignant l’île de Naz, mais cela ne m’a pas laissé un souvenir indélébile…

Côte Sable Rouge Hormuz Golfe Persique Sud Iran
Kaléidoscope de couleurs sur l’île d’Hormuz

Durant votre voyage, n’hésitez pas à vous renseigner sur la culture bandari auprès des locaux, pour découvrir notamment leur artisanat. Notez que contrairement à la très grande majorité de l’Iran, les habitant·e·s de l’île sont musulman·e·s sunnites.

Gardez à l’esprit que les températures dans le sud de l’Iran sont élevées tout au long de l’année. Ce qui veut dire qu’elles sont carrément dingues en plein été (facilement plus de 40 degrés). Je vous recommande de visiter les îles de Qeshm et Hormuz en hiver. Pour ma part, je m’y suis rendue en février et le climat était déjà très chaud et humide.

Tours du vent du village de Laft, Qeshm.

Conseils utiles pour l’île d’Hormuz

Attrapez simplement un vélo… et régalez-vous !

Oh, et pensez à apporter de l’eau. Et peut-être aussi quelque chose à grignoter. Une fois le port quitté, n’espérez pas rencontrer un restaurant ou une supérette sur votre chemin !


Envie de poursuivre votre découverte du Golfe Persique ? Mettez le cap sur Chabahar, dans le Sistan et Baluchistan, pour découvrir l’une des provinces les plus énigmatiques d’Iran.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Recevoir la newsletter De Paris à Téhéran

Pour ne rien manquer des dernières actualités De Paris à Téhéran, abonnez-vous à la newsletter.

Une fois par mois, reçevez la liste des articles récemment publiés, et goûtez à la vie iranienne au travers d'observations culturelles, linguistiques, et autres !